Nos Univers

Anthropologie - Sciences humaines

Des jeux et des rites


Livre Broché - 15 x 22 cm - 264 pages
CLIL : 3111 - Anthropologie
Réf : 41649
Éditeur : Liber
Plus d'infos :
EAN : 9782895781592
Poids : 0,4Kg
Disponibilité article : Disponible
23,00
Quantité
Ajouter au panier Ajouter au panier
Résumé
Biographie de l'auteur
Actus-Médias
Vidéos
Dans son Homo ludens, Johan Huizinga a mis en lumière ce qui rapproche le jeu du secret, du mystère, de l’action sacrée - bref, du rite. Réciproquement, l’action rituelle est un spectacle, une représentation dramatique, une figuration, un geste répétitif et réglé : en d’autres termes, un jeu. Quelle que soit sa valeur, ce rapprochement entre le jeu et le rite est apparu comme un outil à la fois provocant et prometteur. D’autant plus que, à bien des égards, la culture contemporaine manifeste un engouement considérable pour d’innombrables formes ludiques, du sport professionnel aux jeux vidéo, en passant par les “ jeux de société ”, les quiz, les jeux de “ hasard” et les séductions du show business. À partir de l’analyse d’une “ action ludique ”, quelle qu’elle soit - voyages à Las Vegas de touristes captivés par le Caesars Palace, engouement pour la téléréalité, fascination pour les jeux “ de rôle” ou pour les jeux vidéo d’horreur -, il serait ainsi possible de déboucher sur le rite. Mais, à l’inverse, en examinant un rite - liturgie eucharistique, manifestation du 1er mai, remise des médailles olympiques, pèlerinage à Compostelle ou à Katmandou -, c’est bel et bien au jeu que l’on aurait le sentiment d’aboutir. Pourrait-on dès lors, au sens strict - et non à celui d’une vague analogie -, poser une équivalence entre rite et jeu ? Telle est en tout cas la question qui sert de fil conducteur à cette réflexion collective qui dégage, sous divers angles et à propos d’un grand éventail de manifestations culturelles anciennes et récentes, la force anthropologique et la persistance du jeu autant que du rite.
Auteur : Guy, Philippe Ménard, St-Germain

Biographie :
Guy Ménard est un sociologue des religions, un professeur, un romancier et un poète québecois. Il a été professeur au département des sciences religieuses de l'Université du Québec à Montréal et directeur de la revue Religiologiques. Chez Liber il a publié Petit traité de la vraie religion (2007). Il a dirigé le collectif Mariage homosexuel (2003) et, avec Philippe St-Germain, Des jeux et des rites (2008). Il a également traduit Une religion implicite de Edward Bailey en 2006., Philippe St-Germain enseigne la philosophie au lycée Ahuntsic (Montréal). Aux éditions Liber, il a publié 'La culture des contraires' (2011), 'La culture recyclée en dix chapitres réutilisables' (2012) et 'L’imaginaire de la greffe. Le même et l’autre dans la peau' (2015). Il s’intéresse tout particulièrement aux phénomènes de l’hybridation et du recyclage culturel.
SolidPepper